News

Shanghai-Ranking 2017 Cinq hautes écoles suisses dans le top 100

L’Université de Shanghaï a publié son classement annuel des 500 meilleures universités du monde. Cinq hautes écoles suisses se trouvent parmi les 100 meilleures: l’EPFZ se place au 19e rang, suivie par les universités de Zurich (58e rang) et de Genève (60e rang). L’EPFL est à la 76e place et l’Université de Bâle atteint la 95e place. L’Université de Berne se classe dans un rang entre la 101e et la 151e place; l’Université de Lausanne se trouve entre la 151e et la 200e place. L’Université de Fribourg se place entre les 401e et 500e rangs.

Innosuisse Nomination du Conseil de l’innovation

Le Conseil d’administration d’Innosuisse a nommé le Conseil de l’innovation, composé de 20 expertes et experts issus des milieux de la science et de l’économie. Cinq d’entre eux font partie de la Commission pour la technologie et l’innovation (CTI), dont Innosuisse reprendra les fonctions dès le 1er janvier 2018. Organe spécialisé d’Innosuisse, le Conseil de l’innovation décidera des demandes d’encouragement.

CDIP Révision de l’AIU

La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) a mis en consultation le nouvel accord intercantonal universitaire (AIU). Les tarifs cantonaux pour les étudiants qui s’inscrivent dans une université hors de leur canton seront dorénavant calculés sur la base des coûts effectifs. Ce système de calcul remplacera les actuels rabais pour pertes migratoires élevées. Cela entraînera une augmentation de la compensation des charges entre cantons de 2,9%. Le délai de consultation de ce texte totalement révisé court jusqu’au 31 janvier 2018.

Expériences sur les animaux Baisse du nombre d’animaux d’expérimentation

En 2016, le nombre d’animaux utilisés pour l’expérimentation animale en Suisse a baissé de 7,7% par rapport à l’année précédente. Ce recul est dû à la fin de différents projets impliquant un grand nombre de poissons et d’amphibiens. En 2016, trois quarts des animaux n’étaient pas ou peu soumis à une charge de stress. Presque deux tiers des animaux d’expérimentation étaient utilisés dans la recherche fondamentale.

Digitalisation Le Conseil fédéral prévoit un plan d’action

Le Conseil fédéral veut renforcer par un plan d’action les compétences numériques dans la formation et la recherche. Dans le domaine de la formation, les disciplines MINT ainsi que la formation continue doivent être soutenues. Dans le domaine de la recherche, des programmes nationaux de recherche doivent étudier les conséquences de la numérisation sur l’économie et la société. Dans les hautes écoles, il est prévu de développer les compétences en informatique: des nouveaux pôles de recherche nationaux et des chaires supplémentaires dans le domaine des EPF sont notamment planifiées. Le Conseil fédéral se prononcera en automne 2017 sur le financement de ces mesures.

Initiative pour l’autodétermination Le Conseil fédéral recommande le rejet

Le Conseil fédéral propose au Parlement de recommander le rejet de l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers» (initiative pour l’autodétermination). Cette initiative menacerait la stabilité et la fiabilité de la Suisse et contient de nombreuses imprécisions. Le texte veut inscrire dans la Constitution la primauté du droit constitutionnel sur le droit international. Les traités et les engagements internationaux de la Suisse seraient ainsi remis en question. 

Initiative Rasa La CIP-N rejette les contre-projets

Par 17 voix contre 2 et 6 abstentions, la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) recommande à son conseil de rejeter l’initiative «Sortons de l’impasse» (initiative Rasa). La majorité de la CIP-N a en outre refusé plusieurs contre-projets à l’initiative. Le Conseil national se prononcera toutefois sur trois variantes de contre-projets, déposées en tant que propositions de minorité dans la commission. L’initiative Rasa vise à biffer de la Constitution le nouvel article 121a sur l’immigration.

Académies suisses des sciences Convention de prestations signée

Les Académies suisses des sciences et le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) ont signé leur convention de prestations pour les années 2017 à 2020. Au cours de cette période quadriennale, la Confédération soutient les Académies suisses des sciences à hauteur de 169 millions de francs. Une part d’environ 44 millions de francs est investie dans le domaine des entreprises à long terme. Environ 95 millions de francs sont consacrés à l'exécution des missions de base des académies. Les Académies suisses des sciences se concentrent sur quatre axes thématiques: la formation et la relève scientifique, la gestion durable des ressources naturelles, les systèmes de santé en mutation et la culture scientifique.

Budget 2018 Coupes massives dans le Domaine FRI

Le Conseil fédéral a transmis le budget pour l’année 2018. Le gouvernement prévoit des réductions massives des moyens financiers dans le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) par rapport aux décisions prises par Parlement dans le cadre du Message FRI 2017-2020. Selon le budget, en 2018, les moyens financiers alloués à la formation et à la recherche ne devraient croître que de 0,2%. Le Conseil fédéral justifie ces mesures d’économies par le faible renchérissement effectif et par les dépenses supplémentaires dans d’autres domaines ayant actuellement une priorité plus élevée au Parlement (prévoyance vieillesse, armée, routes nationales).

swissuniversities Bergamaschi réélu président de la Chambre des HES

Les membres de la Chambre des hautes écoles spécialisées (HES) de swissuniversities ont reconduit Crispino Bergamaschi, président de la Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW), et Franco Gervasoni, directeur de la Scuola universitaria professionale della Svizzera italiana (SUPSI), dans leurs fonctions de président et de vice-président de la Chambre des HES. Tous deux ont été réélus pour la période 2018-2020.

Global Innovation Index 2017 La Suisse à nouveau en tête du classement

La Suisse occupe la première place du Global Innovation Index pour la septième année consécutive. Elle est suivie en 2017 de la Suède et des Pays Bas. Le Global Innovation Index, qui mesure les performances en matière d’innovation de plus de 120 pays, est publié par l’Université de Cornell, l’Institut européen d’administration des affaires INSEAD et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Immigration Ordonnances sur la mise en œuvre de l’article constitutionnel 121a

Le Conseil fédéral a défini dans les ordonnances la mise en œuvre du nouvel article constitutionnel 121a sur l’immigration. L’obligation de communiquer les postes vacants s’appliquera, en Suisse, aux catégories professionnelles dont le taux de chômage moyen est égal ou supérieur à 5%. Le Conseil fédéral peut reconsidérer annuellement ce seuil. Cette mise en œuvre par la loi de l’initiative contre l’immigration de masse est compatible avec la libre circulation des personnes. La procédure de consultation court jusqu’au 6 septembre 2017.

Digitalisation Création d’un organe consultatif

Le Conseil fédéral a fondé l’organe consultatif «Transformation numérique». Cet organe, lancé par les départements fédéraux DEFR et DETEC, devrait opérer à l’interface entre l’économie, la politique, l’administration et la science. L’organe consultatif se penchera sur les questions importantes liées à la digitalisation, telles que le recrutement de talents, la création de clusters, les questions liées aux infrastructures et aux données, la cyber-sécurité et la politique de réglementation. Lino Guzzella (EPFZ), Martin Vetterli (EPFL) et André Kudelski (Innosuisse) représentent le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation au sein de cet organe.

QS Ranking L’EPFZ dans le top 10

Le QS World University Ranking a révélé son classement des meilleures hautes écoles au monde pour l’année 2018. L’EPF de Zurich reste dans le top 10, à la 10ème place. L’EPF de Lausanne, elle, a amélioré sa position en passant du 14ème au 12ème rang. L’Université de Zurich (73ème) et celle de Genève (98ème) font partie du top 100. On retrouve en outre les universités de Lausanne (146ème), de Bâle (149ème) et de Berne (167ème) parmi les 200 meilleures hautes écoles au monde. L’Université de Saint-Gall occupe la 372ème place, et l’Université de Fribourg se trouve entre la 501ème et la 550ème place.

Loi sur le génie génétique Pas de dissémination d’OGM dans la recherche

Par 21 voix contre 20, le Conseil des Etats a décidé de maintenir l’interdiction de disséminer, dans le domaine de la recherche, des organismes génétiquement modifiés (OGM) contenant des gènes résistants aux antibiotiques. Il rejoint ainsi la position du Conseil national. La dernière divergence concernant la loi sur le génie génétique a donc été éliminée.

FNS Convention de prestations signée

Le Fonds national suisse (FNS) et le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) ont signé leur convention de prestations pour les années 2017 à 2020. Au cours de cette période quadriennale, la Confédération soutient le FNS à hauteur de 4,1 milliards de francs au total. En plus de maintenir les priorités existantes en matière d’encouragement de la recherche, la convention contient de nouveaux éléments, tels que le programme «Bridge», réalisé conjointement par le FNS et la Commission pour la technologie et l’innovation, ou des mesures de soutien aux postes de professeurs assistants avec tenure track.

Recherche et développement Croissance des dépenses de R-D

En 2015, la Suisse a dépensé 22,1 milliards de francs pour des activités de recherche et développement (R-D). Une comparaison avec l’an 2012 montre que ces dépenses de R-D ont augmenté (+10,5%), surtout dans le domaine de la recherche fondamentale (+44%). Environ 70% des activités de R-D ont été financées par des entreprises établies en Suisse, et 27% par des hautes écoles. Ces chiffres ont été publiés dans un récent rapport de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Conseil des EPF Réductions substantielles en 2018

Le Conseil des EPF a défini la planification financière et celle des investissements pour l’an 2018. Pour ce faire, il a dû mettre en œuvre les mesures d’économies imposées par la Confédération pour les années à venir. En raison de la correction du renchérissement décidée par le Conseil fédéral, à hauteur de 3%, ainsi que d’autres coupes ciblées, le Conseil des EPF disposera probablement de moins de moyens financiers en 2018 qu’en 2017.

SATW Willy R. Gehrer élu président

Lors de leur assemblée, les membres de l’Académie suisse des sciences techniques (SATW) ont élu Willy R. Gehrer comme nouveau président. Il succède dès le 9 mai 2017 à Ulrich W. Suter, qui a présidé l’académie pendant six ans. Willy R. Gehrer a été CEO pour les domaines Energy et Transportation Systems de Siemens Suisse. Il a en outre présidé Electrosuisse entre 2009 et 2013.