News

Shanghai Ranking 2018 Huit universités suisses dans le top 500

Huit hautes écoles suisses figurent parmi les 500 meilleures hautes écoles du monde dans le Shanghai Ranking 2018. Comme l’an dernier, cinq universités suisses sont classées dans le top 100: l’ETH de Zurich à la 19ème place, les universités de Zurich (54ème) et de Genève (59ème), l’EPFL (81ème) et l’Université de Bâle (96ème). Les universités de Berne et de Lausanne sont toutes les deux classées entre la 101ème et la 150ème place. L’Université de Fribourg se trouve entre le 301ème et le 400ème rang.

Open Access La Suisse numéro un

Selon une étude de la Commission européenne, la Suisse est en position de leader international en matière d’Open Access (OA): 39% des travaux scientifiques réalisés entre 2009 et 2016 ont été publiés en libre accès. A l’échelle mondiale, la part des publications en OA s’élève à près de 30% en moyenne. En Suisse, l’objectif de la Stratégie nationale sur l’Open Access est que toutes les publications financées par des fonds publics soient en libre accès d’ici à 2024; le Fonds national suisse vise à rendre accessibles en OA toutes les publications issues de ses encouragements d’ici à 2020.

ERC Starting Grants La Suisse obtient 19 des 403 encouragements

En 2018, le Conseil européen de la recherche (ERC) a attribué un total de 403 Starting Grants à de jeunes chercheurs prometteurs. Parmi eux, 19 encouragements ont été octroyés à des scientifiques établis en Suisse. L’ETH de Zurich a obtenu quatre Starting Grants. Trois encouragements ont été remis à l’EPFL, ainsi qu’aux universités de Zurich et de Fribourg. Deux Starting Grants ont été décernés à l’Université de Lausanne. Les universités de Lugano et de Bâle, le Cern et la Fondazione per l'Istituto di Ricerca in Biomedicina en ont tous reçu un. La Suisse occupe ainsi le sixième rang – derrière l’Allemagne (76 Grants), le Royaume-Uni (67), les Pays-Bas (46), la France (37) et Israël (22). 

Evaluation L’influence des PNR analysée

Une évaluation de trois Programmes nationaux de recherche (PNR) a abouti à la conclusion que les résultats scientifiques des PNR sont appréciables en termes de qualité et de portée. Leur influence en dehors du monde scientifique pourrait toutefois être renforcée. Les auteurs de l’étude ont donc formulé différentes recommandations en ce sens. Les PNR ont pour vocation de contribuer à la résolution de problèmes actuels.

Global Innovation Index 2018 La Suisse à nouveau en 1ère position

La Suisse est à nouveau en tête du Global Innovation Index 2018. Elle est suivie des Pays-Bas, de la Suède, du Royaume-Uni, de Singapour et des USA. Pour la première fois depuis la création de ce classement, la Chine compte parmi les 20 pays les plus innovants au monde; le pays asiatique se trouve au 17ème rang. Le Global Innovation Index mesure les performances en matière d’innovation de plus de 120 pays dans le monde. Il est publié par la Cornell University, l’école de commerce INSEAD et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO).

Conseil des EPF Augmentation des taxes d’études de 300 francs

Les taxes d’études perçues aux Ecoles polytechniques fédérales de Zurich et de Lausanne seront augmentées de 300 francs par an au lieu des 500 francs initialement prévus. Le Conseil des EPF a pris cette décision à l’issue d’une procédure de consultation dans le Domaine des EPF, d’une consultation des offices fédéraux et de rencontres avec des partis politiques. L’augmentation se fera progressivement sur une période de deux ans, dès le semestre d’automne 2019.

SEFRI Martina Hirayama est la nouvelle secrétaire d’Etat

Le Conseil fédéral a nommé Martina Hirayama secrétaire d’Etat du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Docteur en chimie, Martina Hirayama est directrice de la School of Engineering de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW). Elle est également présidente du conseil de l’Institut fédéral de métrologie (METAS), vice-présidente du conseil d’administration d’Innosuisse et membre du conseil de fondation du Fonds national suisse (FNS). Elle succédera à Mauro Dell’Ambrogio le 1er janvier 2019. 

Conseil fédéral Révision de la stratégie internationale dans le domaine FRI

Le Conseil fédéral a approuvé une version révisée de la Stratégie internationale de la Suisse dans le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI). Des thèmes tels que la formation professionnelle ou la politique de soutien à l’innovation et la digitalisation y ont gagné en importance. Cette nouvelle version remplace la stratégie datant de 2010. La vision stratégique du Conseil fédéral reste de maintenir la Suisse parmi les nations de pointe en matière de formation, de recherche et d’innovation.

Eawag Mandat renouvelé pour Janet Hering

Le Conseil fédéral a accédé à la demande du Conseil des EPF et a reconduit Janet Hering dans ses fonctions de directrice de l’Institut fédéral pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux (Eawag). La professeure restera à la tête de l’institut pour une nouvelle période de quatre ans à compter de 2019.

Article relatif aux essais pilotes Permettre des études scientifiques sur le cannabis

Le Conseil veut adapter la Loi sur les stupéfiants pour permettre des recherches sur de nouveaux modèles de réglementation en matière de consommation de cannabis. Un nouvel article relatif aux essais pilotes autoriserait des essais pilotes à des fins scientifiques strictement limités dans le temps et dans l’espace; l’interdiction générale de la consommation de cannabis reste en vigueur. Cet article relatif aux essais pilotes aurait une durée limitée à un maximum de 10 ans. La consultation concernant cette modification de la Loi sur les stupéfiants durera jusqu’au 25 octobre 2018.

Université de Genève Renouvellement du mandat d’Yves Flückiger

L’Assemblée de l’université de l’Université de Genève propose d’accorder un second mandat au recteur actuel Yves Flückiger. Le Conseil d’Etat du canton de Genève va se prononcer sur le renouvellement de son mandat pour les années 2019-2023.

Gymnases L’informatique devient une discipline obligatoire

L’informatique devrait devenir une discipline obligatoire du cursus gymnasial d’ici à l’année scolaire 2022/2023, dans tous les cantons. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) et le Conseil fédéral ont modifié en ce sens le règlement de reconnaissance de la maturité et l’ordonnance sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale. Les nouvelles réglementations entreront en vigueur le 1er août 2018. Les cours d’informatique obligatoires doivent transmettre les bases et les concepts des technologies de l’information et de la communication et renforcer les branches MINT au sein des gymnases.

Numérisation Nouvelle stratégie pour le domaine de l’éducation

La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) a adopté une stratégie nationale sur la numérisation dans le domaine de l’éducation. Ses objectifs sont fixés dans sept domaines différents. La portée de ces objectifs va de l’utilisation des données dans le domaine de l’éducation à l’utilisation des nouvelles possibilités techniques, en passant par les compétences à acquérir par le biais de l’enseignement. La CDIP veut concevoir un plan d’action d’ici au printemps 2019.

Budget 2019 Le Conseil fédéral prévoit un excédent

Le Conseil fédéral a adopté le budget 2019 avec un excédent prévu de 1,3 milliard de francs. L’an prochain, les recettes devraient augmenter bien plus fortement (+3,1%) que les dépenses (+1,8%). Dans le domaine de la formation et de la recherche, des dépenses totales s’élevant à 8 milliards de francs sont prévues pour 2019. Le Conseil fédéral adoptera probablement le message avec les postes budgétaires détaillés par domaine le 22 août 2018.

IFFP Se positionner en tant que haute école pédagogique

A l’avenir, l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) se positionnera en tant que haute école pédagogique au sein de l’espace suisse de formation. Il déposera une demande d’accréditation en ce sens d’ici fin 2020. L’IFFP devrait en outre être pourvu d’une nouvelle base légale sous la forme d’une loi d’organisation. Le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) d’élaborer un projet de consultation.

Rapport 2018 sur l’éducation en Suisse Les diplômés du degré tertiaire sont demandés

En 2015, environ 40% de la population suisse était titulaire d’un diplôme de formation tertiaire; cette part devrait être de 60% en 2045. Le nombre croissant de diplômés du degré tertiaire a jusqu’à présent répondu à une demande du marché de l’emploi. Ceci n’est qu’une des nombreuses informations contenues dans le récent Rapport 2018 sur l’éducation en Suisse. Ce rapport est publié tous les quatre ans dans le cadre du monitorage national de l’éducation porté par la Confédération et les cantons. Il soutient les services administratifs en charge de l’éducation et la politique éducationnelle dans la prise de décision.

Article relatif aux projets pilotes Le National rejette la motion

Par 96 voix contre 93 et 2 abstentions, le Conseil national a rejeté une motion visant à introduire un article relatif aux projets pilotes dans la Loi sur les stupéfiants. Un tel article devait permettre légalement des études scientifiques sur la consommation de cannabis. Malgré le rejet de la motion, l’article relatif aux projets pilotes reste sur la table: les commissions de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) des deux Chambres ont approuvé une initiative parlementaire qui poursuit le même objectif.

Initiative pour l’autodétermination La Chambre du peuple recommande elle aussi le rejet

Le Conseil national a recommandé le rejet de l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers» (initiative pour l’autodétermination) par 127 voix contre 67. Le Conseil fédéral et le Conseil des Etats avaient d’ores et déjà balayé l’initiative populaire. Cette dernière demande la primauté de la Constitution suisse sur le droit international. Le peuple suisse se prononcera probablement sur l’initiative pour l’autodétermination en novembre 2018 (au plus tard en février 2019).

QS Ranking 2019 L’ETH de Zurich au 7ème rang

Selon le QS World University Ranking 2019, l’ETH de Zurich est la septième meilleure haute école du monde. Au total, sept hautes écoles suisses sont classées parmi les 200 meilleures hautes écoles: l’EPFL (22ème), l’Université de Zurich (78ème), ainsi que celles de Genève (108ème), de Berne (139ème), de Lausanne (149ème) et de Bâle (160ème). L’Université de Saint-Gall occupe la 375ème place et l’Université de Fribourg se trouve entre les 601ème et 650ème rangs. La Tsinghua University (17ème) est la première haute école chinoise à figurer dans le top 20.

Académies suisses des sciences Le Conseil fédéral approuve les statuts

Le Conseil fédéral a approuvé la révision des statuts de l’association des Académies suisses des sciences. La réorganisation du domaine des académies, qui comprend notamment l’introduction d’un système présidentiel et l’intégration dans l’association des fondations «Science et Cité» et «TA-Swiss», est ainsi conclue. Les nouveaux statuts permettent en outre une gestion par enveloppe budgétaire dès la période d’encouragement 2021-2024.

BRIDGE Forte demande de soutien

Une année et demi après son lancement en décembre 2016, le programme BRIDGE a soutenu environ 40 projets. La demande de soutien dans le cadre du programme est forte: le nombre de requêtes dépasse ce qui était attendu. BRIDGE est conduit conjointement par le Fonds national suisse et Innosuisse. Il vise à permettre à des découvertes issues de la recherche fondamentale de déboucher de manière plus directe sur des applications économiques et sociales.

swissuniversities Michael O. Hengartner réélu à la présidence

L’assemblée plénière de la Conférence des recteurs des hautes écoles suisses swissuniversities a réélu Michael O. Hengartner pour un second mandat en tant que président, de 2019 à 2021. Le recteur de l’Université de Zurich assume la présidence de swissuniversities depuis début 2016.

Article relatif aux projets pilotes CSSS-N: une courte majorité soutient la motion

Par 12 voix contre 11, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) propose à son conseil d’adopter une motion visant à autoriser en Suisse des études scientifiques sur la remise contrôlée de cannabis. Pour ce faire, la Loi sur les stupéfiants serait complétée par un article relatif aux projets pilotes. Le Conseil des Etats a approuvé cette motion sans opposition pendant la session de printemps 2018. En outre, les CSSS des deux chambres ont adopté une initiative parlementaire en faveur d’un nouvel article relatif aux projets pilotes.

ETH de Zurich Lino Guzzella renonce à un second mandat

Le président de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Professeur Lino Guzzella, renonce à solliciter un nouveau mandat de président. Recteur depuis 2012, il a pris la présidence de l’ETH de Zurich en 2015. Il gardera cette fonction jusqu’à la fin de l’année 2018. Dès 2019, Lino Guzzella reprendra son engagement dans l’enseignement et la recherche en tant que professeur de thermotronique au sein du Département de génie mécanique et des procédés de l’ETH de Zurich. Le Conseil fédéral nommera la personne qui succédera à Lino Guzzella sur proposition du Conseil des EPF.