News

Budget 2020 Le Conseil national augmente de 102,2 millions

Le Conseil national s’est prononcé en faveur d’une augmentation du budget 2020 pour le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI). Il a suivi une proposition de minorité venant de sa Commission des finances et approuvé une augmentation à hauteur de 102,2 millions de francs. Le Conseil national va donc plus loin que le Conseil des Etats, qui s’était prononcé en faveur d’une augmentation de 99,1 millions de francs au total dans le Domaine FRI. Le Conseil des Etats va à présent se pencher sur les divergences.

Académies suisses des sciences Passage de témoin à la présidence

Antonio Loprieno remet la présidence des Académies suisses des sciences, en raison de sa nomination à la tête de la Jacobs University à Brême. L’actuel vice-président Marcel Tanner reprendra ses fonctions par interim dès le 1er février 2020. Marcel Tanner préside aussi l’Académie suisse des sciences naturelles. Antonio Loprieno conserve la présidence des All European Academies.

Budget 2020 Les Etats acceptent d’augmenter le budget FRI

Le Conseil des Etats s’est prononcé en faveur d’une augmentation du budget prévu pour le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI). L’augmentation s’élève à 99,1 millions de francs, répartis dans huit crédits FRI. La Chambre haute suite ainsi les propositions de la majorité de sa Commission des finances. Le Conseil national va à présent se pencher sur le budget 2020.

Base légale de l’IFFP Le Conseil fédéral transmet le message

L’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) disposera d’une nouvelle base légale. Le Conseil fédéral a transmis un message en ce sens au Parlement. Un acte d’organisation distinct sera ainsi créé pour l’IFFP, conformément à la politique du gouvernement d’entreprise de la Confédération. Ses dispositions régiront les tâches, la collaboration, les diplômes, l’organisation, le droit du personnel, le financement, la surveillance fédérale et d’autres aspects. L’actuel «institut des hautes études» aura en outre la dénomination de «haute école» à l’avenir.

Professionnels des soins Le Conseil fédéral pour une offensive de formation

Le Conseil fédéral soutient la campagne de formation pour lutter contre la pénurie de professionnels des soins en Suisse. Il prévoit un financement initial à hauteur de 369 millions de francs. Ce montant permettra, entre autres, de financer des contributions à la formation et des mesures pour augmenter le nombre de diplômés au sein des écoles supérieures et des hautes écoles spécialisées. La campagne de formation est un contre-projet indirect à l’initiative populaire «Pour des soins infirmiers forts» proposé par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national.

Loi sur les EPF La révision partielle transmise au Parlement

Le Conseil fédéral a transmis au Parlement le message sur la révision partielle de la Loi fédérale sur les écoles polytechniques fédérales (Loi sur les EPF). La révision vise à adapter le pilotage du Domaine des EPF aux directives sur le gouvernement d’entreprise applicable aux établissements de la Confédération devenus autonomes. L’indépendance entre les niveaux opérationnels et stratégiques sera notamment renforcée. En outre, le projet de loi met en œuvre des recommandations du Contrôle fédéral des finances relatives aux compétences générales de surveillance du Conseil des EPF.

Institut Paul Scherrer Christian Rüegg sera le nouveau directeur du PSI

Sur proposition du Conseil des EPF, le Conseil fédéral a nommé Christian Rüegg directeur de l’Institut Paul Scherrer (PSI). Âgé de 43 ans, ce spécialiste de la physique des solides dirige actuellement une division de recherche du PSI. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er avril 2020 et succédera à Thierry Strässle, qui dirigeait le PSI par interim depuis le début de l’année. Le même jour, le Conseil fédéral a également reconduit Konrad Steffen dans ses fonctions de directeur de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL).

Coopération scientifique FNS: de nouveaux projets avec la Russie

Le Fonds national suisse (FNS) et l’agence russe pour l’encouragement de la recherche fondamentale, la Russian Foundation for Basic Research (RFBR), ont signé un mémoire d’entente pour organiser un nouvel appel à projet conjoint l’année prochaine. Cet appel à projet s’inscrira dans le cadre de l’accord bilatéral sur la coopération scientifique et technologique entre la Suisse et la Russie.

Budget 2020 Propositions minoritaires de la CdF-N

Par 12 voix contre 12 avec la voix prépondérante de son président, la Commission des finances du Conseil national (CdF-N) propose à son conseil de renoncer à toute augmentation des moyens financiers en faveur de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) dans le budget 2020. Le Conseil national a toutefois reçu deux propositions globales et similaires déposées par des minorités de la CdF-N: une minorité I demande dans son concept d’augmenter de 99,1 millions de francs au total différents crédits FRI. La minorité II demande des corrections d’un volume total de 101,1 millions de francs dans le Domaine FRI. 

Coopération internationale de formation Le Conseil fédéral soumet une révision totale

Le Conseil fédéral a soumis au Parlement une révision totale de la Loi fédérale sur la coopération et la mobilité internationales en matière de formation. Il entend ainsi poser une base juridique tant pour la participation aux programmes de formation de l’UE que pour la mise en œuvre des programmes d’encouragement suisses. Le Conseil fédéral estime que la loi ne préjuge pas le développement futur de la coopération avec l’UE en matière de formation. Le cas échéant, il proposera au Parlement un projet séparé concernant l’association de la Suisse aux programmes de formation de l’UE.

Collections de sciences naturelles La CSEC-E approuve le postulat à l’unanimité

Sans opposition, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil des Etats (CSEC-E) propose à son conseil d’adopter un postulat pour la numérisation des collections de sciences naturelles. Numériser ces collections appartenant à des universités et des musées permettrait à la recherche d’accéder à environ 61 millions d’objets, tels que des animaux, des plantes ou des échantillons de sols. Pendant la session d’hiver, le Conseil des Etats décidera si le Conseil fédéral doit envisager d’inclure ce projet dans le Message FRI 2021-2024.

Essais pilotes sur le cannabis La CSSS-N refuse de modifier la loi

Lors du vote final, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) a rejeté le projet visant à modifier la Loi sur les stupéfiants (LStup) par 11 voix contre 11 et 2 abstentions, avec la voix prépondérante de son président. Ce projet prévoit l’introduction d’un article relatif aux projets pilotes, afin d’autoriser les études scientifiques sur la consommation de cannabis. Après son entrée en matière et la discussion par article, la CSSS-N a pris connaissance d’un rapport sur la protection de la jeunesse dans le domaine du cannabis. Le Conseil national se prononcera sur son entrée en matière sur la révision de la LStup durant la session d’hiver.

Budget 2020 La CdF-E propose une hausse du budget FRI

La Commission des finances du Conseil des Etats (CdF-E) propose d’augmenter les moyens financiers prévus pour le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) dans le budget 2020. Elle a accepté, à chaque fois par 9 voix contre 2, huit propositions d’augmentation en faveur du Domaine FRI, pour un montant total de 99,1 millions de francs. La CdF-E veut ainsi tenir compte des arrêtés définis par le Parlement dans le cadre du Message FRI 2017-2020.

Milliard de cohésion La CPE-N ne veut pas lier la contribution à Erasmus+

La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) estime que le crédit relatif à l’association de la Suisse au programme de formation européen Erasmus+ dès 2021 ne devrait pas conditionner la deuxième contribution suisse visant à réduire les disparités économiques et sociales dans l’UE élargie (milliard de cohésion). Elle s’est prononcée en ce sens par 13 voix contre 11. Une minorité de la CPE-N souhaite que le milliard de cohésion soit lié à la collaboration européenne dans le domaine de la formation, de la recherche et de la culture. Le Conseil des Etats avait rejeté cette proposition pendant la session d’été 2019.

Recherche et innovation Collaboration renforcée avec le Brésil

La Suisse et le Brésil veulent approfondir leur collaboration dans les domaines de la recherche et de l’innovation. Le Fonds national suisse et Innosuisse ont tous deux signé une mémoire d’entente en ce sens avec leurs homologues brésiliens. Le Brésil est le principal partenaire des chercheuses et chercheurs suisses en Amérique latine. Les deux pays avaient déjà signé un Accord de coopération scientifique et technologique en 2009.

Recherche orientée vers l’application Le FNS teste un nouvel instrument d’encouragement

Le Fonds national suisse (FNS) teste un nouvel instrument d’encouragement de carrières, destiné à faciliter le retour à la recherche d’expertes et d’experts ayant une expérience pratique. Les subsides annuels permettront à ces personnes d’intégrer une haute école spécialisée ou une haute école pédagogique au poste d’assistant professeur. Avec cet instrument «Practice-to-Science», le FNS veut favoriser la compétitivité dans le domaine de la recherche orientée vers l’application. La première mise au concours sera lancée mi-janvier 2020.

Conseil des EPF Nouvel institut pour l’environnement et la durabilité

Le Conseil des EPF prévoit de créer un nouvel institut dans le domaine de l’environnement et de la durabilité. Il doit contribuer, grâce à la recherche internationale de pointe, à répondre à des questions de société urgentes comme le changement climatique et la gestion durable des ressources. Dans ce contexte, il est prévu de regrouper à moyen terme deux établissements de recherche existants – le WSL (institut de recherches sur la forêt, la neige et le paysage) et l’Eawag (institut des sciences et technologies de l’eau). Un groupe de travail va définir l’orientation des activités de recherche du nouvel institut au cours des prochains mois.

Initiative de limitation La CIP-E rejette l’initiative

La Commission des institutions politiques du Conseil des Etats (CIP-E) s’est prononcée contre l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» (initiative de limitation), par 11 voix contre 2. Le plénum du Conseil des Etats s’exprimera sur cet objet durant la session d’hiver. Au cours de la session d’automne, le Conseil national avait déjà recommandé le rejet de l’initiative. L’initiative de limitation demande la résiliation de la libre circulation des personnes et menace ainsi les relations bilatérales entre la Suisse et l’Union européenne.

CSEC-N Innosuisse: un soutien direct aux projets des entreprises

L’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation Innosuisse devrait pouvoir soutenir directement des projets dans les entreprises. La majorité de la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) a approuvé une initiative parlementaire en ce sens, par 15 voix contre 7 et 3 abstentions. A l’heure actuelle, les encouragements ne peuvent être accordés qu’à des établissements de recherche mandatés par des entreprises.

Prix Nobel de physique Deux scientifiques suisses récompensés

Le prix Nobel de physique 2019 a été remis pour moitié aux deux astronomes suisses Michel Mayor et Didier Queloz; l’autre moitié va au cosmologue James Peebles du Canada/USA. Les trois scientifiques ont reçu le prix Nobel de physique pour leur contribution à la compréhension de l’univers. Les deux Suisses travaillent à l’Université de Genève et ont découvert en 1995 la première planète en dehors du système solaire qui est en orbite autour d’une étoile semblable au Soleil.

Domaine FRI La CdF-E refuse une nouvelle mesure de l’efficacité

Par 12 voix, la Commission des finances du Conseil des Etats (CdF-E) propose à son conseil de rejeter une motion de sa commission sœur, qui demande l’introduction d’une mesure supplémentaire de l’efficacité des moyens investis dans le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI). Les membres de la CdF-E considèrent que les nombreux instruments existants suffisent à cette évaluation. Le Conseil national avait approuvé cette motion pendant la session d’automne. 

Recherche et innovation Renforcer la coopération avec le Vietnam

A l’occasion d’une réunion de travail, la Suisse et le Vietnam ont signé une déclaration conjointe qui vise à intensifier leur coopération dans le domaine de la recherche et l’innovation. En tant qu’économie émergente, le Vietnam procède à des investissements croissants dans les infrastructures académiques et représente donc un partenaire de plus en plus intéressant pour des projets de recherche bilatéraux avec les établissements de recherche suisses.

Expérimentation animale Le Conseil national refuse l’interdiction

Le Conseil national s’est prononcé contre l’interdiction des expérimentations animales entrainant des contraintes sévères. Il a rejeté une initiative parlementaire en ce sens par 114 voix contre 60 et a ainsi suivi la recommandation de la majorité de sa Commission de la science, de l’éducation et de la culture (CSEC-N). Celle-ci se disait satisfaite du cadre légal actuel et des critères restrictifs pour l’autorisation de ces expérimentations animales.

Initiative de limitation Un non clair au Conseil national

Par 123 voix contre 63 et 3 abstentions, la Chambre du peuple recommande le rejet de l’initiative populaire «Pour une initiative modérée» (initiative de limitation). Cette initiative demande la résiliation de l’accord sur la libre circulation des personnes (ALCP) avec l’Union européenne. Comme l’ALCP est lié aux autres traités des Accords bilatéraux I, une acceptation de l’initiative remettrait fondamentalement en question la voie bilatérale entre la Suisse et l’UE. Le Conseil des Etats va à présent se pencher sur l’initiative de limitation. La population se prononcera en 2020.

Numérisation Rejet des programmes d’impulsion

Le Conseil des Etats a tacitement rejeté deux motions déposées par la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N). Ces motions demandaient des programmes d’impulsion sur la numérisation dans la formation et la recherche. La commission du Conseil des Etats recommandait de rejeter ces motions, car les défis de la numérisation seront déjà un axe prioritaire du Message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) pendant les années 2021-2024.

Révision partielle de la LERI Un encouragement plus flexible de l’innovation

L’encouragement de l’innovation devrait gagner en flexibilité en Suisse. A cette fin, le Conseil fédéral a ouvert la consultation sur la révision partielle de la Loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI). Les nouvelles dispositions visent à donner une plus grande marge de manœuvre à Innosuisse dès 2021, grâce à un calcul plus flexible des contributions de la Confédération et des entreprises impliquées dans les projets d’innovation. Les jeunes entreprises devraient aussi bénéficier d’un encouragement accru. La consultation dure jusqu’au 20 décembre 2019.

Université de Zurich Gabriele Siegert sera rectrice ad interim

Le Conseil de l’Université de Zurich (UZH) a élu Gabriele Siegert rectrice ad interim. La professeur en sciences des médias est vice-rectrice à l’enseignement et aux études. Elle prendra ses fonctions le 1er février 2020. Le recteur actuel, Michael Hengartner, se retirera le 31 janvier 2020; il va assumer la présidence du Conseil des EPF. Le Conseil de l’université est en train de préparer la procédure visant à trouver son successeur.

swissuniversities Les hautes écoles rejettent l’initiative de limitation

La Conférence des recteurs des hautes écoles suisses swissuiversities s’oppose à l’initiative populaire «pour une immigration modérée» (initiative de limitation). L’initiative demande la résiliation de l’accord sur la libre circulation des personnes avec l’Union européenne et remet ainsi en question les Accords bilatéraux I. Parmi ces accords se trouve aussi l’accord sur la coopération en matière de recherche entre la Suisse et l’UE. L’initiative de limitation menace donc les conditions cadres fondamentales et indispensables au succès de la formation, de la recherche et de l’innovation en Suisse.

THE Ranking 2020 Onze universités suisses distinguées

Onze universités suisses figurent dans le classement des meilleures hautes écoles au monde réalisé par le Times Higher Education (THE) pour l’année 2020. L’ETH Zurich occupe le 13ème rang et l’EPFL est à la 38ème place. Elles sont suivies par les universités de Zurich (90ème), de Bâle (98ème), de Berne (113ème), de Genève (144ème) et de Lausanne (198ème). Les universités de Fribourg et de la Suisse italienne se trouvent entre la 301ème et la 350ème place. L’Université de Saint-Gall est classée entre le 401ème et le 500ème rang; l’Université de Neuchâtel entre la 501ème et la 600ème place.

Message FRI 2021-2024 Croissance de 2,1 à 2,5%

Le conseiller fédéral Guy Parmelin, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, a présenté les points clés du Message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) 2021-2024. Le Conseil fédéral veut continuer à traiter le Domaine FRI comme un axe prioritaire. Il a fixé une croissance annuelle moyenne des moyens financiers de 2,1 à 2,5%. Cette croissance dépend, entre autres, des besoins financiers pour la participation éventuelle de la Suisse aux programmes de recherche de l’UE. Le Message FRI 2021-2024 sera transmis au Parlement durant le premier trimestre 2020. 

Message FRI 2021-2024 CSHE: la numérisation comme nouvelle priorité

Sous la direction de son président, le conseiller fédéral Guy Parmelin, la Conférence suisse des hautes écoles (CSHE) a retenu la numérisation comme une des nouvelles priorités de la politique des hautes écoles pour la période 2021-2024. Dans le même temps, les priorités de la période d’encouragement en cours seront reconduites et consolidées. La CSHE a également défini le processus du calcul des coûts de référence, qui servent de base à la planification financière commune de la Confédération et des cantons.