News

Loi sur les finances Pas de priorités dans les économies

Le Conseil des Etats a rejeté une motion visant à modifier la loi sur les finances. Cette intervention de la Commission des finances du Conseil national (CdF-N) proposait d’introduire un ordre de priorité pour les futures mesures d’économies de la Confédération. Les coupes auraient touché en premier lieu les domaines ayant présenté la plus forte croissance des dépenses au cours des cinq législatures précédentes.

Initiative Rasa Rejet sans contre-projet

Le Conseil national a rejeté l’initiative populaire «Sortons de l’impasse» (initiative Rasa) par 125 voix contre 17 et 50 abstentions. La Chambre du peuple a également refusé différentes propositions minoritaires de contre-projets directs à l’initiative. L’initiative Rasa demande la suppression du nouvel article constitutionnel 121a sur l’immigration. Le Conseil des Etats va à présent se pencher sur le sujet.

Formation professionnelle supérieure Ordonnance modifiée

Dès le 1er janvier 2018, la Confédération versera une aide financière directe aux personnes qui ont suivi un cours préparatoire à un examen fédéral professionnel ou professionnel supérieur et qui se sont ensuite présentées à l’examen. En outre, les contributions en faveur de la formation professionnelle supérieure seront augmentées. Le Conseil fédéral a désormais approuvé la modification de l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle à cet effet. Ces mesures visent à renforcer la formation professionnelle supérieure et à lutter contre la pénurie de personnel qualifié.

Point de vue

FRI: des coupes à blanc contre la Suisse

Anita Fetz
conseillère aux Etats, membre du bureau du Team politique FUTURE

Il y a tout juste un an, nous avons fixé au Conseil national et au Conseil des Etats les objectifs que les hautes écoles et les institutions de recherche suisses doivent atteindre d’ici à 2020 pour faire avancer notre pays. Parallèlement, nous avons parlé des moyens financiers dont les acteurs FRI ont besoin pour mettre en œuvre les mesures qui leur permettront d’atteindre ces objectifs. Le cadre financier du Message FRI 2017-2020 a été augmenté de façon modérée et ces augmentations ont été confirmées par une adaptation du programme de stabilisation 2017-2019.

Or, le Conseil fédéral prévoit à présent une croissance presque nulle pour 2018. Environ 220 millions de francs seront économisés dans le domaine de la formation et de la recherche. D’autres vagues d’économies ont été annoncées pour les deux années suivantes, de telle sorte que les investissements dans le pôle scientifique suisse et dans la formation de notre relève seront réduits de plus de 600 millions de francs pendant cette période. Sachant que la Confédération a déjà pu économiser une somme équivalente dans le domaine de la recherche internationale ces trois dernières années, ces coupes tombent comme un coup de massue dans le Domaine FRI. Nous avons maintenant la responsabilité, au Parlement, de corriger le budget 2018 et de renforcer la place scientifique suisse.