News

Article relatif aux essais pilotes Le Conseil national donne son approbation

Par 98 voix contre 92 et 2 abstentions, le Conseil national a approuvé quatre motions identiques qui visent à autoriser légalement des études scientifiques sur la consommation de cannabis. Un article relatif aux essais pilotes, réglementant la remise régulée de cannabis dans le cadre d’études scientifiques, serait ainsi ancré dans la Loi sur les stupéfiants. En juin 2018, la Chambre du peuple avait rejeté une intervention similaire venant du Conseil des Etats. Le Conseil fédéral travaille déjà à une modification législative correspondante pour des essais pilotes. 

Numérisation Le Conseil fédéral adopte la nouvelle stratégie

Le Conseil fédéral a approuvé la stratégie «Suisse numérique» pour les années 2019 et 2020. Cette dernière contribuera à exploiter de façon optimale les opportunités de la numérisation. La stratégie ouvre la voie à des collaborations avec des acteurs issus de l’économie, de la science, de la politique et de la société civile. Des projets réalisés par des acteurs externes à l’administration fédérale, comme des initiatives dans le domaine de la recherche, peuvent figurer dans le plan d’action lié à la stratégie.

Open Access Le FNS soutient le plan européen

Le Fonds national suisse (FNS) soutient le «Plan S» de la Commission européenne, qui vise à ce que tous les chercheurs soutenus par des organisations d’encouragement européennes ou nationales soient tenus de publier la totalité de leurs publications directement en Open Access d’ici à 2020. Le FNS poursuit le même objectif; il ne peut toutefois pas signer le plan pour le moment, car sa stratégie actuelle en matière d’Open Access autorise aussi les publications déposées en libre accès après une parution initiale dans une revue payante.

Point de vue

Ne pas affaiblir les piliers du succès

Andrea Gmür-Schönenberger
conseillère nationale, membre du Team politique FUTURE

La Berne fédérale a reçu une nouvelle réjouissante après la pause estivale: selon des estimations, les comptes 2018 de la Confédération devraient se solder par un excédent de 2,3 milliards de francs. Un excédent de 1,3 milliards est aussi prévu au budget 2019. Le Conseil fédéral prévoit pourtant dans ce même budget des mesures d’économies, notamment du côté des hautes écoles, des institutions de recherche et de la formation professionnelle.

Par rapport aux décisions de financement et aux planifications substantielles du Parlement dans le cadre du Message FRI 2017-2020, il réduit leurs moyens de 166 millions de francs en 2019.

Il ne fait aucun doute que des finances fédérales saines sont importantes pour notre pays. Mais atteindre des milliards d’excédents tout en économisant dans la formation n’est pas responsable. Au-delà de maintenir des finances saines, il est de notre devoir de faire les investissements nécessaires pour l’avenir. Ces derniers sont essentiels au bon développement de la Suisse et au bien-être des générations actuelles et futures.

La formation, la recherche et l’innovation sont les piliers du modèle de réussite suisse. Compte tenu des grands défis actuels, tels que la pénurie de personnel qualifié ou la numérisation, nous ne devons pas affaiblir inutilement ces piliers. Il revient au Parlement de corriger l’excès de zèle du Conseil fédéral en matière d’économies.