News

Coronavirus Programme d’encouragement pour les médicaments

En collaboration avec l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation Innosuisse, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a lancé la mise au concours relative au programme fédéral d’encouragement à la recherche, au développement et à la production de médicaments contre le COVID-19. Les entreprises, hautes écoles et hôpitaux peuvent soumettre leur projet jusqu’au 16 août 2021. Le programme est financé à hauteur de 50 millions de francs et est limité jusqu’à la fin 2022.

Encouragement de l’innovation De nouvelles initiatives d’encouragement réussies

Les deux nouvelles initiatives d’encouragement lancées en début d’année 2021 par l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation Innosuisse ont démarré avec succès. Au cours du premier semestre, le Conseil de l’innovation d’Innosuisse a approuvé 72 projets d’innovation de PME fondés sur la science dans le cadre du programme d’impulsion «Force d’innovation suisse». Au total, 78 pré-propositions ont été soumises dans le cadre du premier appel d’offres de l’initiative «Flagship», qui vise à donner une impulsion aux innovations systémiques. Le Conseil de l’innovation a recommandé à 33 consortiums de soumettre une proposition complète. Les premiers projets Flagship commenceront après la décision finale concernant les encouragements. Elle sera prise début octobre 2021.

Horizon Europe La Suisse actuellement pays tiers

La Suisse est considérée jusqu’à nouvel avis comme pays tiers non associé dans le programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation «Horizon Europe», et dans les programmes et initiatives qui y sont liés. La Commission européenne a informé le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Désormais, les chercheuses et les chercheurs en Suisse ne peuvent participer aux appels à projets que dans une proportion limitée. En revanche, la participation aux projets individuels, tels que ceux du Conseil européen de la recherche, du programme d’actions Marie Skłodowska Curie et du Conseil européen de l’innovation n’est par principe plus possible. Toutefois, pour les appels d’offres déjà clôturés des ERC Starting Grants et des ERC Consolidator Grants, les propositions de projets des chercheuses et des chercheurs en Suisse seront évaluées. Dans les domaines où une participation est possible, le financement des projets se fera par le SEFRI.

SKAO La CSEC-N soutient la participation suisse

La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) soutient la proposition d’augmenter de 24,7 millions de francs le crédit d’engagement pour la participation de la Suisse à l’observatoire «Square Kilometre Array Observatory» (SKAO). Le Conseil fédéral soumet cette augmentation au Parlement afin d’assurer la pleine participation jusqu’en 2030. Le Parlement avait approuvé 8,9 millions de francs pour la participation à SKAO dans le cadre du Message FRI 2021–2024. Ce radiotéléscope – le plus sensible du 21e siècle – permettra d’étudier la formation des premières étoiles et les galaxies.

Nanotechnologie Pour une position de pointe

Dans une lettre approuvée à l’unanimité, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) demande au Conseil fédéral d’aider la Suisse à atteindre une position de pointe dans le domaine des nanotechnologies. Les mesures nécessaires doivent être évaluées en collaboration avec les milieux de la recherche et de l’économie. Après avoir entendu des représentantes et représentants de l’Empa et des plateformes contactpointnano.ch et Swiss NanoAnalytics (Institut Adolphe Merkle de l’Université de Fribourg), la commission conclut que les nanotechnologies jouent un rôle crucial dans divers domaines et qu'elles vont gagner en importance dans les années à venir.

Horizon Europe Demande de négociations pour une association

La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) invite le Conseil fédéral à mener des négociations dans les plus brefs délais pour une pleine association au programme-cadre de recherche de l’UE «Horizon Europe». Elle l’a décidé par 17 voix contre 7. La CSEC-N demande en outre que les acteurs concernés soient activement informés. Les hautes écoles et les institutions de recherche devront être régulièrement tenues au courant des progrès réalisés dans le cadre des négociations et des mesures d’accompagnement prévues.

Cultures d’OGM Prolongation du moratoire

Le Conseil fédéral a adopté le message à l’attention du Parlement sur une prolongation de quatre ans du moratoire pour les cultures d’organismes génétiquement modifiés (OGM). La culture d’OGM continuerait ainsi à n’être autorisée qu’à des fins de recherche, et ce jusqu’en 2025. Le moratoire, qui serait prolongé pour la quatrième fois, concerne aussi les produits issus des nouvelles techniques de modification génétique. Le Conseil fédéral soutient la recherche et le développement de ces procédés et souhaite mettre à profit le temps du moratoire pour approfondir les connaissances à ce sujet.

Horizon Europe Ouverture des appels à projets

La Commission européenne a lancé des appels à projets dans le cadre du neuvième programme-cadre de recherche «Horizon Europe» pour les années 2021–2027. Aucune négociation n’a encore eu lieu entre l’UE et la Suisse concernant une association à Horizon Europe; la Suisse ne figure donc pas sur la liste des pays pour lesquels une association est envisagée prochainement ou en cours de négociation. Les scientifiques de Suisse peuvent néanmoins participer aux appels à projets dans une mesure limitée. En cas d’association tardive ou d’absence d’association, un financement direct des scientifiques suisses par la Confédération serait possible. La Commission européenne devrait communiquer dans un avenir proche la manière dont elle entend procéder en ce qui concerne les négociations avec la Suisse.

Tableau de bord européen de l’innovation La Suisse à la pointe de l’innovation

La Commission européenne a publié son Tableau de bord européen de l’innovation 2021, qui désigne la Suisse comme le pays le plus innovant d’Europe. Elle a obtenu les meilleurs résultats sur un total de sept indicateurs qui portent désormais aussi sur la numérisation et la durabilité environnementale. Le rapport montre une augmentation des performances en matière d’innovation de 12,5% depuis 2014 pour l’ensemble de l’UE. Au niveau mondial, l’UE a enregistré de meilleures performances que la Chine, le Brésil, l’Afrique du Sud, la Russie et l’Inde.

Coopération internationale en matière de formation Ouverture de la consultation sur l’ordonnance

Le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation sur l’ordonnance modifiée relative à la coopération internationale et à la mobilité en matière de formation. Le projet d’ordonnance règle la mise en œuvre de la loi correspondante, dont la révision totale a été adoptée par le parlement en septembre 2020. Il précise notamment les types de financements et les modalités d’octroi des subventions. La consultation est ouverte jusqu’au 15 octobre 2021.

Domaine des EPF Le Conseil des Etats refuse une autre campagne

Le Conseil des Etats a rejeté une motion pour une campagne contre le harcèlement au sein des Ecoles polytechniques fédérales (EPF), par 22 voix contre 14. Il suit ainsi sa Commission de la science, de l’éducation et de la culture (CSEC-E). Les membres de la Chambre haute considèrent que les mesures déjà mises en place par les EPF suffisent. L’une d’entre elles est une campagne de sensibilisation qui commencera au semestre d’automne dans les deux hautes écoles. L’objet est ainsi liquidé.

Encouragement de l'innovation Le Conseil national veut plus de fléxibilité

Le Conseil national s’est clairement exprimé en faveur d’un assouplissement de l’encouragement de l’innovation, lors de son examen de la révision de la Loi sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI). Il a accepté toutes les modifications du projet du Conseil fédéral proposées par la majorité de sa Commission de la science, de l’éducation et de la culture (CSEC-N). Le plafond des réserves d’Innosuisse et du Fonds national suisse devraient ainsi passer de 10% à 15%. Le National souhaite en outre fixer la fourchette de la participation des partenaires de mise en valeur à 30-50% (au lieu de 40-60%). En outre, les contributions d’encouragement sous la forme de bourses aux jeunes chercheurs seraient exonérées d’impôt. Le dossier passe maintenant au Conseil des Etats.

Coopération en matière d’éducation Soutien renouvelé au GPE

Le Conseil fédéral a décidé de maintenir son soutien au Partenariat mondial pour l’éducation (Global Partnership for Education, GPE). La Suisse met à disposition de l’organisation un montant de 52 millions de francs pour la période 2021–2025. Le GPE est un partenaire multilatéral important pour la Suisse dans la mise en œuvre de ses objectifs de coopération internationale dans le domaine de l’éducation. Elle soutient le fonds depuis 2009 et est membre du conseil d’administration.

QS-Ranking 2022 L’EPFZ et l’EPFL dans le top 15

Les deux Ecoles polytechniques fédérales de Zurich (EPFZ) et de Lausanne (EPFL) se trouvent à nouveau dans les 15 meilleures places du QS World University Ranking pour l’année 2022. L’EPFZ se classe en 8ème position et l’EPFL en 14ème, ce qui fait des deux EPF les meilleures universités en Europe continentale. Dans le top 200 se trouvent les Universités de Zurich (70ème), Genève (105ème), Berne (119ème), Bâle (138ème) et Lausanne (176ème). L’Université de la Suisse italienne est classée au rang 240, l’Université de Saint-Gall au rang 459 et l’Université de Fribourg dans les rangs 561-570. 

Expérimentation animale et humaine Le Conseil des Etats ne veut pas d’interdiction

Le Conseil des Etats a tacitement recommandé le rejet de l’initiative pour l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine. Il rejoint ainsi la position du Conseil fédéral, du Conseil national et de sa Commission de la science, de l’éducation et de la culture (CSEC-E). Le contenu de cette initiative, qui vise à interdire tant les expériences sur les animaux et les recherches sur l’être humain que l’importation de produits ayant fait l’objet de telles expériences, est considéré comme trop radical.

Horizon Europe Le CSS lance une lettre ouverte

Le Conseil suisse de la science (CSS) a lancé une lettre ouverte afin de soutenir la participation de la Suisse au neuvième programme-cadre de recherche et d'innovation de l'UE, «Horizon Europe». Le CSS y souligne la grande importance de la coopération de longue date entre l'UE et la Suisse dans le domaine de la recherche et de l'innovation. Les signataires sont des conseils scientifiques européens, des organisations d’encouragement de la recherche et de l'innovation, des académies et des associations universitaires européennes. L’état des signatures est constamment mis à jour.

WSL Beate Jessel nommée directrice

Le 4 juin 2021, le Conseil fédéral a nommé Beate Jessel directrice de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL). Agée de 59 ans, la professeure en stratégie et gestion du développement du paysage prendra ses fonctions le 1er septembre 2021. Elle succède à Konrad Steffen, qui a perdu la vie en août 2020 dans un accident.

SKAO Message pour une participation suisse

Le Conseil fédéral a transmis au Parlement un message proposant d’augmenter le crédit d’engagement déjà autorisé pour la participation de la Suisse à l’observatoire Square Kilometre Arraw Observatory (SKAO). Le Parlement avait approuvé un crédit d’environ 8,9 millions de francs pour l’adhésion à SKAO, dans le cadre du Message FRI 2021–2024. Le Conseil fédéral propose de l’augmenter de 24,7 millions de francs pour assurer une pleine participation de la Suisse jusqu’en 2030. L’observatoire international exploitera le radiotélescope le plus sensible du 21ème siècle pour faire avancer les recherches sur la formation des premières étoiles et galaxies.

Politique européenne Débloquer la deuxième contribution suisse

Le Conseil fédéral va préparer un message sur le déblocage des crédits cadres relatifs à la deuxième contribution de la Suisse en faveur de certains Etats membres de l’UE. Il estime qu’il s’agit d’un point important de l’agenda en matière de politique européenne, dans l'optique de la poursuite de la voie bilatérale. Le message sera traité lors de la session d’automne 2021 du Parlement. Ce dernier avait approuvé la deuxième contribution de la Suisse en décembre 2019, mais il l’a liée à une condition qui a jusqu’à présent bloqué la mise en œuvre de cette contribution.

Encouragement de l’innovation La CSEC-N soutient la révision partielle de la LERI

La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) soutient sans réserve le projet visant à modifier la Loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI). L’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation Innosuisse devrait ainsi bénéficier d’une plus grande marge de manœuvre. Par 23 voix contre 1, la commission propose à son Conseil d’augmenter de 10 à 15% le plafond de réserves d’Innosuisse et du Fonds national suisse par rapport à la contribution fédérale annuelle. Le Conseil national discutera du projet de loi au cours de la troisième semaine de la session d’été.

R-D 22,9 milliards de francs en 2019

En 2019, environ 22,9 milliards de francs ont été consacrés à la recherche et au développement (R-D) en Suisse. Par rapport à la dernière enquête datant de 2017, cela représente une augmentation annuelle moyenne de 4,3%. Les entreprises privées ont mené 68% des activités de R-D et les hautes écoles 29%. L’intensité de R-D de l’économie suisse se situe ainsi à un niveau proche de l’Allemagne et de l’Autriche.

Domaine des EPF E-ID: en association avec la science

Le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral de justice et police (DFJP) de formuler d’ici la fin de l’année une ébauche de texte relative à une nouvelle solution pour l’identification électronique (E-ID). Ce concept sera élaboré en collaboration avec le Département fédéral des finances et la Chancellerie fédérale et en association avec la communauté scientifique et les cantons. Les Ecoles polytechniques fédérales (EPF) de Zurich et de Lausanne apporteront leur expertise scientifique, notamment en ce qui concerne les possibilités techniques de réalisation.

CDIP L’enseignement en présentiel salué

La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) salue la décision du Conseil fédéral de lever l’interdiction de présence dans le degré tertiaire. La limite maximale de 50 personnes pour les cours en présentiel ainsi que la restriction de la capacité des salles ne s’appliquent plus aux hautes écoles, à la formation professionnelle supérieure et à la formation continue. Ce retour à l’enseignement en présentiel requiert un plan de dépistage approuvé par le canton.

Relations Suisse–UE Pas de conclusion de l’accord-cadre

Le Conseil fédéral a décidé de ne pas signer l’accord-cadre institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne. Il explique sa décision par des divergences substantielles qui demeurent dans des domaines centraux. Le Conseil fédéral considère néanmoins qu’il est dans l’intérêt commun de la Suisse et de l’UE de préserver la coopération bilatérale et de maintenir les accords existants.

EPF Zurich Günther Dissertori nommé nouveau recteur

A la demande du président de l’Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich, le Conseil des EPF a nommé Günther Dissertori, âgé de 52 ans, au poste de nouveau recteur. Le professeur de physique des particules succédera à Sarah Springman qui prendra sa retraite le 31 janvier 2022. En sa qualité de recteur, Günther Dissertori sera responsable des questions liées à l’enseignement au sein de la direction de l’école.

Coronavirus Une stratégie d’avenir pour les vaccins

Le Conseil fédéral souhaite élaborer une stratégie en collaboration avec les hautes écoles et l’industrie suisses, afin d'assurer l’accès futur de la Suisse à des vaccins contre le Covid-19 sûrs et efficaces. L’objectif de la stratégie est de montrer comment la Suisse peut améliorer ses conditions cadres pour être en mesure de mettre des capacités à disposition pour la recherche, le développement et la production de futurs vaccins, à un stade précoce, en cas de prochaine pandémie.

Intégrité scientifique Code des organisations FRI

Les organisations du domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation ont élaboré un code commun d’intégrité scientifique. swissuniversities, le Fonds national suisse, les Académies suisses des sciences et l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation Innosuisse s’engagent ainsi à garantir que l’intégrité soit vécue dans la communauté scientifique et que les écarts de conduite soient évités. Le code définit des normes communes aux personnes et aux institutions du système suisse des hautes écoles. Il recommande aussi des structures pour traiter les éventuelles violations.

Empa Le directeur Gian-Luca Bona reconduit

Le Conseil fédéral a reconduit Gian-Luca Bona dans ses fonctions de directeur du Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa). Le physicien est à la tête de l’Empa depuis 2009; il entamera en septembre 2021 son quatrième mandat, qu’il accomplira jusqu’à l’âge de la retraite en mai 2022. L’établissement de recherche du Domaine des EPF est un institut de pointe dans la recherche sur les matériaux et les technologies innovantes. Il compte plus de 1000 collaboratrices et collaborateurs.